Accueil > Documentation > Articles > Par où passait la ligne de chemin de fer venant de St André de Cubzac pour (...)

Par où passait la ligne de chemin de fer venant de St André de Cubzac pour rentrer dans Blaye ?

L’un de nos fidèles lecteurs nous a récemment interrogé sur le tracé emprunté par la ligne venant de St André de Cubzac pour rentrer dans Blaye.
Aujourd’hui, grâce aux outils fournis par internet, il est facile de répondre et, pensant que cette question pourrait intéresser les passionnés de l’histoire de notre ville, nous avons décidé de vous livrer le fruit de nos cogitations.

Rappel historique.

Reprenant l’article paru il y a quatre ans sur ce même site (http://www.vieuxblaye.fr/spip.php?article84), l’on se souvient que le premier train est arrivé à Blaye le 15 octobre 1873, empruntant la toute nouvelle ligne construite entre Saint-Mariens et Blaye.

L’on se souvient également des longues et nombreuses discussions sur la manière de faire pénétrer le chemin de fer dans la ville, chacun vantant son projet et dénigrant l’autre. Finalement, ce sont les autorités militaires qui mettront tout le monde d’accord en exigeant que l’espace compris entre la citadelle et la ville ne comporte aucun obstacle susceptible de favoriser un assaillant éventuel et en préconisant d’installer la gare en cul-de-sac au bassin des Pères.

Il convient également de rappeler que c’est au cours de ces discussions que par le Conseil municipal avait obtenu de la Compagnie la construction d’un pont au-dessus de la route de Paris, clause importante qui permettait de faire en sorte que la ville ne soit pas coupée en deux par le trafic ferroviaire. Pour le passage des piétons, il avait été également prévu de mettre en place une simple passerelle en fer.

JPEG - 204.5 ko
La passerelle métallique du chemin de fer.

Lorsque la décision de construire la voie ferrée reliant Blaye à St André de Cubzac est prise, le 25 octobre 1876, la question sur la manière de faire pénétrer cette nouvelle ligne dans Blaye se pose à nouveau, mais avec beaucoup moins d’acuité étant donné que la gare est déjà en fonctionnement depuis plusieurs années.

Si la solution de suivre le cours Bacalan envisagée par certains présente de nombreux avantages, elle présente aussi un inconvénient majeur, celui d’obliger le train à effectuer une marche arrière avant de déposer les voyageurs à la gare. Aussi, la décision est rapidement prise de raccorder la nouvelle ligne à celle qui existe déjà, à l’extérieur de Blaye, de manière à ce que le train venant de St André effectue les mêmes manœuvres que celui venant de St Mariens.

Les outils utilisés pour visualiser le tracé de l’ancienne ligne St André - Blaye.

On ne présente plus Google Earth, cette formidable application qui permet d’avoir accès à une vision aérienne de la planète, prise par satellite et régulièrement mise à jour, avec en outre, pour ce qui concerne notre région, une définition d’une excellente précision.

Depuis peu, le site de l’Institut National Géographique (IGN) propose également un accès particulièrement intéressant destiné à "remonter le temps". Il s’agit de cartes anciennes ou bien de photographies aériennes prises au cours du XXème siècle. Le tout est en libre accès sur le site https://remonterletemps.ign.fr/

Grâce à ces deux outils il nous a été facile de retrouver puis de reconstituer le tracé suivi par l’ancienne voie ferrée venant de St André de Cubzac pour rentrer dans Blaye, malgré le fait que la ligne ait été fermée le 6 janvier 1954 et déposée l’année suivante.

La photo aérienne de Blaye que nous avons choisi a été prise en 1956.

Le tracé.

Afin de visualiser clairement l’itinéraire emprunté par cette ancienne voie ferrée, nous avons juxtaposé la partie de la photo aérienne qui nous intéresse et un extrait récent de Google Earth.

Ensuite, sur l’image suivante, qui est identique, nous avons fait apparaître la ligne en pointillés jaune et cela 4 fois de suite.

Le point de départ est la jonction des deux lignes de voies ferrées à l’entrée Nord-Est de Frédignac.

N’oubliez pas de cliquer sur les vignettes pour les agrandir. Pour les fermer il suffit ensuite de cliquer sur la petite croix située en bas et à droite de l’image.

JPEG - 181.5 ko
Illustration 1 - La jonction des deux lignes.

A gauche, le tracé de la ligne St André - Blaye, tel qu’il existait en 1956.
A droite, physionomie du terrain aujourd’hui.

JPEG - 273.4 ko
Illustration 2 : la jonction des deux lignes.

L’ancien tracé figure en pointillé.

JPEG - 183 ko
Illustration 3.

Les habitations qui existaient en 1956 et qui existent toujours sont cerclées en rouge. Elles constituent d’excellents points de repère.

JPEG - 274.4 ko
Illustration 4.

L’ancien tracé figure en pointillé.

JPEG - 174.2 ko
Illustration 5.

Entouré de pointillés bleus, l’on distingue nettement les traces de l’ancienne voie ferrée sur la vue de Google earth.

JPEG - 236.6 ko
Illustration 6.

L’ancien tracé apparaît en pointillé.

JPEG - 174.9 ko
Illustration 7.

Le petit bois a bien grandi...

JPEG - 254.4 ko
Illustration 8.

Le tracé figure en pointillé.




Version imprimable de cet article Version imprimable

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette